logo
banniere-coffrepeche-projets

Nos projets

Trier par :

Évaluations rétrospectives et prospectives relatives à la dimension internationale de la politique commune des pêches

  • Continent(s) / Région(s) / Pays :

    AfriqueAfrique CentraleAfrique de l'OuestAmérique du NordCap-VertComoresCôte d'IvoireGabonGhanaGroenlandGuinée équatorialeGuinée-BissauÎle MauriceKenyaLiberiaMadagascarMauritanieOcéan Atlantique NordOcéan IndienOcéaniePacifiqueRépublique de GuinéeSão Tomé-et-PrincipeSénégalSeychellesSierra LeoneTanzanieTuvalu
  • Client :

    Direction générale des affaires maritimes et de la pêche (DG MARE) - Commission européenne
  • Année(s) :

    de Janvier 2012 à Novembre 2016
  • Description du projet :

    COFREPECHE en groupement avec les bureaux POSEIDON, MRAG et NFDS, a réalisé au sein du contrat-cadre MARE 2011/01 Lot 3, plus de 24 évaluations rétrospectives et prospectives de protocoles d’accords de partenariat dans le domaine de la pêche durable (APPD) entre l’UE et les pays tiers. Chacune de ces évaluations a fait l’objet d’un contrat spécifique et a entrainé l’intervention d’une équipe dédiée. À noter que 21 évaluations concernaient des APPD strictement thonier et 3 évaluations étaient multi-espèces. Le consortium a également effectué la revue des activités de la pêche de thons tropicaux et d’espèces associées dans les trois océans (océan Indien, océan Atlantique est et océan Pacifique du sud-ouest) en 2012 et 2013 et l’analyse économique et financière des flottes thonières de l’UE dans chacune des trois zones (2014).

    Ces études indépendantes sont incontournables pour la Commission européenne. Elles permettent à l’UE de décider d’autoriser ou non la CE à conclure un accord de pêche durable avec un pays tiers.

    Les pays couverts à ce jour ont été :

    • Dans l’océan Atlantique : la Mauritanie (APPD multi-espèces), le Sénégal, le Cap-Vert, la Guinée, la Sierra Leone, le Liberia, la Côte d’Ivoire, São Tomé-et-Principe, le Groenland (APPD multi-espèces), le Gabon, la Guinée-Bissau (APPD multi-espèces), la Guinée équatoriale et le Ghana ;
    • Dans l’océan Indien : les Comores (2 fois), Madagascar, les Seychelles, l’île Maurice, la Tanzanie et le Kenya ;
    • Dans l’océan Pacifique : Tuvalu, les Îles Cook, les îles Salomon et Kiribati.

    À cela s’ajoute les 3 revues régionales (Atlantique, Pacifique et Océan indien) ainsi que l’analyse économique et financière des flottes thonières de l’UE.