logo
banniere-coffrepeche-projets

Nos projets

Trier par :

Programme d’observateurs des pêches marines

  • Continent(s) / Région(s) / Pays :

    Afrique de l'EstEuropeFrance
  • Domaine(s) :

    Pêche
  • Client :

    DPMA
  • Année(s) :

    de 2009 à 2010
  • Description du projet :

    En France, le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche via sa Direction des Pêches (DPMA) a lancé un programme national d’observateurs sur les navires de pêche battant pavillon français sur les côtes métropolitaines, en partenariat avec l’Ifremer. Ce programme est lié aux obligations des règlements CE :

    • N° 199-2008 relatif à la collecte des données de la pêche et de l’aquaculture ;
    • N° 812-2004 relatif aux captures accidentelles de cétacés ;
    • N° 2347/2002 établissant les conditions spécifiques d’accès aux pêcheries des stocks d’eau profonde ;
    • N° 1559 à 2007 du Conseil qui impose à tout État membre d’assurer la présence d’observateurs sur ses navires de plus de 15 mètres pêche de long pêchant le thon rouge dans l’Atlantique Est et la Méditerranée.

    La gestion de ce programme sur les secteurs Nord Bretagne – Normandie, Pays Bigouden – et Méditerranée ont été confiés à COFREPECHE afin d’assurer le respect des réglementations communautaires et nationales ainsi que la collecte des données scientifiques indispensables à l’élaboration des politiques des pêches.

    Les tâches sous la responsabilité de COFREPECHE se composent de (i) les activités d’observation de la pêche (y compris les rejets), (ii) l’échantillonnage des captures à bord (y compris les prises accessoires) afin d’affiner les connaissances des impacts des activités de pêche dans le but d’améliorer les estimations de stock et les communautés locales qui vivent de la pêche et (iii) la collecte et l’enregistrement des données.

    Sur un an, une trentaine d’observateurs ont observé 18 métiers de pêche pratiqués par les navires de ces zones.

    Un comité de suivi associant l’Etat (DPMA), les instituts scientifiques (Ifremer, CRMM, APECS), les professionnels (CNPMEM et les organisations de producteur) se réunissaient périodiquement pour suivre et décider de la mise en œuvre du programme.

OPTITRIM : Optimisation du TRIM (assiette) des navires de pêche pour réduire leur consommation d’énergie

  • Continent(s) / Région(s) / Pays :

    EuropeFrance
  • Domaine(s) :

    Environnement marinPêche
  • Client :

    DPMA (Direction des Pêches Maritimes et de l’Aquaculture) and EMFF (Fond Européen pour la Pêche)
  • Année(s) :

    de 2009 à 2013
  • Description du projet :

    Ce projet s’inscrit dans les programmes dédiés aux économies d’énergie à la pêche destinés à améliorer la rentabilité économique des entreprises et à baisser les émissions de gaz à effet de serre.

    L’objectif de cette étude est d’évaluer par des simulations numériques et des mesures en mer, comment la consommation d’un navire de pêche peut être influencée par son assiette, et d’apporter des solutions afin d’optimiser l’assiette.

    L’étude porte sur les navires de pêche de 20 à 25 m et se décompose selon les étapes suivantes :

    • Calculs de performances par simulations numériques ;
    • Essais à quai pour mesurer la traction (point fixe) en fonction de l’assiette ;
    • Essais à la mer pour mesurer les consommations de carburant en fonction des variations d’assiette et selon les conditions différentes d’environnement et d’activité ;
    • Expérimentation à bord d’un navire d’actions correctives d’assiette par installation d’équipements et mesure des résultats de consommation et des gains obtenus.

Programme d’observation dans le cadre de l’étude pilote pour expérimenter de nouvelles techniques de pêche visant à diversifier / reconvertir la flotte de pêche artisanale à l’aide des filets maillants flottants ancrés

  • Continent(s) / Région(s) / Pays :

    EuropeFranceMéditerranée
  • Domaine(s) :

    Pêche
  • Client :

    DPMA
  • Année(s) :

    de 2009 à 2010
  • Description du projet :

    En 1998, l’Union européenne interdit la pêche avec des filets maillants dérivants. Cependant, la flotte de pêche méditerranéenne utilisant les filets maillants flottants ancrés n’est pas affectée par cette décision. En 2003, un amendement est proposé par la Commission européenne pour interdire également l’utilisation de filets flottants ancrés appelés « thonailles ». Du point de vue de la Commission européenne, ils doivent également être considérés comme des filets dérivants et donc interdits comme potentiellement dangereux.Cette étude pilote sur l’expérimentation et le développement de nouvelles techniques de pêche dans le cadre de la diversification et de la reconversion de la flotte artisanale utilisant les thonailles (Méditerranée), a été menée par la Coordination des pêcheurs de l’étang de Berre, en lien avec l’Ifremer.

Audits de fournisseurs de produits de pêche sous politique d’approvisionnement éthique pour une chaîne de supermarché internationale

  • Continent(s) / Région(s) / Pays :

    AllemagneDanemarkEuropeIles FéroéOcéan Atlantique Nord
  • Domaine(s) :

    Pêche
  • Client :

    Client privé
  • Année(s) :

    de 2009 à
  • Description du projet :

    Une chaîne de supermarché internationale requière l’inspection par une société indépendante de ses fournisseurs en produits de pêche afin de vérifier leurs conformités à sa politique d’approvisionnement ‘éthique’.

    L’audit (avec inspection des sites de production) consiste à vérifier à travers une troisième partie si le fournisseur se conforme aux exigences de la chaîne concernant la traçabilité, l’utilisation de standards de pêche et d’aquaculture durables ou organiques (standards environnementaux), les conditions de travail et sociales (telles que les impacts de pêche et d’aquaculture sur les communautés locales), le bien-être des poissons (ex. conditions d’abattage, de capture).

    En cas de non-conformités majeures et mineures, le fournisseur doit soit effectuer les mesures correctives requises sur des temps définis ou se voir perdre la possibilité de fournir la chaîne de supermarché.

Etude d’un nouveau concept de chalutier, intégré, sûr et efficace dans la gamme des 21-23 m pour une exploitation rationnelle

  • Continent(s) / Région(s) / Pays :

    EuropeEuropeFrance
  • Domaine(s) :

    Pêche
  • Client :

    DPMA, Fond Européen pour la Pêche
  • Année(s) :

    de 2008 à 2012
  • Description du projet :

    Le Projet COCHISE est une coopération technologique de différents acteurs du monde maritime français pour concevoir et développer un nouveau COncept de CHalutier Intégré, Sûr et Efficace. Il est basé sur un triptyque : économie / réduction de consommation d’énergie / sécurité.

    Il vise à :

    1. Concevoir un navire en concertation avec la profession

    2. Réduire les coûts d’exploitation

    • Répondre aux besoins / attentes des pêcheurs.
    • S’adapter aux nouvelles techniques de pêche.
    • Redynamiser la filière pêche.

    3. Utiliser les technologies disponibles et les appliquer aux navires de pêche

    • Gestion intégrée de l’énergie pour une meilleure efficacité énergétique.
    • Une unique source d’énergie : électricité.
    • Utilisation de systèmes automatisés et de l’électronique embarquée pour améliorer la sécurité.

    4. Définir de nouveaux concepts architecturaux

    • Remise en cause des standards existants.
    • Réorganisation des aménagements et circulations
    • Nouvelles formes de carènes.
    • Améliorer la sécurité, l’ergonomie.

Programme d’observation des prises accidentelles de mammifères marins dans les pêcheries française

  • Continent(s) / Région(s) / Pays :

    EuropeFranceMéditerranéeOcéan Atlantique
  • Domaine(s) :

    Pêche
  • Client :

    Direction des Pêches maritimes et de l'Aquaculture
  • Année(s) :

    de 2008 à 2009
  • Description du projet :

    COFREPECHE est chargé de réaliser des observations en mer sur les captures accidentelles de cétacés dans les engins de pêche selon un plan d’échantillonnage précis. Le projet repose sur l’arraisonnement des observateurs sur les bateaux de pêche, la saisie des données d’observation dans une base de données et leur traitement.

    COFREPECHE est responsable de l’analyse des résultats présentés dans des rapports annuels rédigés selon une méthodologie scientifique et technique.

    Ce projet fait partie d’un programme global visant à la mise en œuvre d’un plan de gestion des pêches approprié.

Programme d’observation des prises accidentelles de mammifères marins dans les pêcheries française

  • Continent(s) / Région(s) / Pays :

    EuropeFranceMéditerranéeOcéan Atlantique
  • Domaine(s) :

    Pêche
  • Client :

    Direction des Pêches maritimes et de l'Aquaculture
  • Année(s) :

    de 2006 à 2009
  • Description du projet :

    COFREPECHE est chargé de réaliser des observations en mer sur les captures accidentelles de cétacés dans les engins de pêche selon un plan d’échantillonnage précis. Le projet repose sur l’arraisonnement des observateurs sur les bateaux de pêche, la saisie des données d’observation dans une base de données et leur traitement.

    COFREPECHE est responsable de l’analyse des résultats présentés dans des rapports annuels rédigés selon une méthodologie scientifique et technique.

    Ce projet fait partie d’un programme global visant à la mise en œuvre d’un plan de gestion des pêches approprié.

Amélioration de la sélectivité des chaluts dans le Golfe de Gascogne

  • Continent(s) / Région(s) / Pays :

    EuropeFranceOcéan Atlantique
  • Domaine(s) :

    Pêche
  • Client :

    Comité national des Pêches maritimes
  • Année(s) :

    de 2002 à 2004
  • Description du projet :

    L’état du merlu et de la langoustine est considéré en déclin. Une alternative aux mesures envisagées par la Commission européenne (une augmentation générale du maillage) économiquement désavantageuse pour la profession, devrait être proposée : le développement du chalut sélectif.

    L’Ifremer et le CNPMEM ont développé des dispositifs de ce type.

    Ces dispositifs doivent être améliorés et testés sur des navires de pêche commerciaux dans ces zones et à différents moments afin de valider leur efficacité.
    Des tests doivent être effectués pour différents dispositifs sur plusieurs flottilles, avec plusieurs types de chaluts pour différents types de fonds et pour plusieurs saisons.
    Les tests ont été effectués sur des navires professionnels recrutés sur une base volontaire.
    COFREPECHE a été choisi pour fournir l’assistance technique nécessaire à la mise en œuvre du programme.

    Au cours du programme, 13 observateurs ont été recrutés, formés et gérés par COFREPECHE. 1 131 jours en mer ont été observés

    Cette assistance technique a des aspects :

    • gestion et coordination générale du programme
    • mise à disposition d’un chef de projet, d’un animateur de programme
    • mise en place d’un système de gestion de la qualité
    • recrutement et gestion d’observateurs scientifiques
    • sensibilisation professionnelle dans l’intérêt du programme et identification des meilleurs candidats pour les essais de dispositifs de sélectivité
    • recrutement et gestion d’un nombre suffisant d’observateurs en formation
    • collecter et saisir les données collectées
    • rendre compte des progrès
    • préparer et animer les réunions du comité de pilotage du programme
    • rapporter les résultats du programme

     

leo. ut Lorem massa sit consequat. Sed ultricies odio felis diam Donec